Nouveau site rumoursaboutgermany.info

Agrandir l'image

#rumoursaboutgermany : le ministère fédéral des Affaires étrangères lance un nouveau site pour apporter des faits aux migrants et démentir les fausses informations diffusées par les passeurs.

Les questions sont simples et reprennent les rumeurs souvent relayées parmi les migrants et les réfugiés potentiels, par exemple : « Toucherez-vous une allocation de bienvenue en Allemagne ? » – « Non ». Sur le nouveau site d’information pour migrants du ministère fédéral des Affaires étrangères, la réponse est claire : « Contrairement aux rumeurs et aux fausses informations délibérément répandues par les trafiquants d’êtres humains, l’Allemagne ne verse pas d’allocation de bienvenue. »

À travers le site www.rumoursaboutgermany.info, le ministère fédéral des Affaires étrangères poursuit sa campagne d’information du même nom, lancée en automne 2015 à l’étranger. Disponible en anglais, en français et en arabe, ce nouveau site regroupe toutes les informations pertinentes pour les migrants et les réfugiés et les associe aux faits, l’objectif étant de couper court aux rumeurs les plus fréquentes répandues sur Internet par les passeurs. « Le site est parfaitement adapté aux smartphones et s’adresse, dans un langage simple et clair, aux personnes qui envisagent de venir en Allemagne, qui sont en chemin ou déjà arrivées ici », explique Andreas Kindl, le directeur de la communication stratégique, en charge de la conception de ce dispositif en ligne. Pour sensibiliser les migrants, le lancement du site est communiqué en Allemagne et dans les pays d’origine sur différentes plateformes dans les réseaux sociaux et à travers des flyers. Comme le nom #rumoursaboutgermany l’indique, il s’agit avant tout de remplacer les fausses informations par des faits. Dans des pays comme le Nigéria, le Pakistan ou l’Algérie, de nombreuses rumeurs circulent au sujet de l’Allemagne et de l’Europe – par exemple, chaque réfugié recevrait une maison en Allemagne. Ce sont souvent les passeurs qui propagent délibérément ce genre d’histoires sur les réseaux sociaux.

« Nous expliquons objectivement qu’un nouveau départ en Allemagne n’est pas aussi facile que beaucoup se l’imaginent, sans pour autant tomber dans le piège de donner uniquement des exemples négatifs », indique Andreas Kindl. Ainsi, le site met un terme à la rumeur qu’il suffit de savoir parler anglais en Allemagne ou que le gouvernement offre un emploi à chaque nouvel arrivant. D’autres articles s’adressent aux personnes qui ont déjà pris le chemin souvent dangereux vers l’Europe et leur suggèrent d’autres options. Sont présentés notamment les différents programmes de soutien pour les retours volontaires, les programmes humanitaires pour les camps de réfugiés dans les pays de transit comme le Mali, la Jordanie ou le Liban ou encore les programmes d’aide dans les pays d’origine. « Le premier objectif de notre campagne #rumoursaboutgermany est de ne pas laisser aux passeurs le monopole des informations diffusées sur Internet. À travers une communication basée sur les faits, nous souhaitons fournir à tous ceux qui envisagent de partir ou qui sont déjà en chemin une base d’informations solide pour éclaircir la situation réelle », souligne Andreas Kindl. « Pour lutter contre les rumeurs infondées, nous leur opposons des faits fiables. »

(Lien : www.rumoursaboutgermany.info )